Liquidation judiciaire et paiement par compensation

Liquidation judiciaire et paiement par compensation

N’est pas valable l’avenant qui, en période suspecte, stipule une indemnité de résiliation afin de provoquer un paiement par compensation et ainsi mettre prématurément un terme au contrat. 

La société G. a acquis du matériel dans le cadre de son activité. Elle l’a ensuite revendu à la société F. par un contrat conclu en 2013. Une partie du prix de vente devait être payée en soixante mensualités. Par ce même contrat, la société F. a loué (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonné ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.