Un dirigeant démissionnaire mais toujours responsable

Un dirigeant démissionnaire mais toujours responsable

Est valable l'action en comblement de passif engagée à l'encontre d'un dirigeant démissionnaire pour des faits postérieurs à sa démission dès lors qu'il n'a pas cessé d'apparaître comme représentant légal de la société.

A la suite de la mise en redressement puis liquidation judiciaires d'une société les 16 janvier 2012 et 21 janvier 2013, le liquidateur a assigné son gérant en responsabilité pour insuffisance d'actif. La cour d'appel de (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonnés ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.